Histoire de la réflexologie

Le premier berceau de la réflexologie se trouve sans doute en Egypte ancienne. On a retrouvé à l’intérieur de la tombe d’Ankmahor, célèbre médecin de l’époque, un bas relief datant de plus de 2 500 ans avant J.-C. représentant des thérapeutes traitant simultanément les mains et les pieds de leurs patients.

 

Au bas de celui-ci, une inscription en hiéroglyphes, traduite par la phrase « ne me faites pas mal. » et le thérapeute « je ferai en sorte que tu me remercies. » révèle qu’il s’agissait bien là d’un acte médical. A la même époque l’Inde et la Chine ancienne utilisaient la réflexologie. On pense également que les premiers Amérindiens utilisaient des techniques de soins similaires à base de massage plantaire.

 

La réflexologie telle que nous la connaissons aujourd’hui en Occident remonte à l’étude de la thérapie des zones ou « zone therapy ». L’un des premiers ouvrages consacrés à cette thérapie fut publié en 1582 par deux médecins européens, le docteur ADAMUS et le docteur ATATIS.

 

WILLIAM FITZGERALD, médecin américain du début du XXe siècle, spécialisé en O.R.L. découvrit en Europe la « thérapie des zones », qu’il intégra à ses traitements et à sa pratique médicale.

 

Par la suite, le docteur Edwin BOWERS rencontra Fitzgerald, étudia avec lui et publia de nombreux articles sur la thérapie des zones. En dépit des réactions négatives de la majorité du corps médical, il trouva néanmoins le soutien d’un certain nombre de ses confrères, parmi lesquels le docteur RILEY qui poursuivit ses recherches sur la réflexologie et apporta une contribution significative avec la technique dite du « crochet », ainsi appelée parce que les doigts du praticien doivent être courbés comme des crochets pour manipuler une zone réflexe.

 

Une autre grande pionnière de la réflexologie est l’Américaine EUNICE INGHAM qui fut formée par le docteur Riley. Elle mit au point sa propre méthode et publia sur le sujet des livres devenus des ouvrages de référence. Fascinée par les résultats positifs de la thérapie des zones, elle introduisit cette pratique dans son service de physiothérapie et observa que les traitements réflexologiques favorisaient une remarquable accélération du processus de guérison faisant suite à des interventions chirurgicales.

 

Aujourd’hui la réflexologie est de plus en plus connue et utilisée. Cependant actuellement seuls, le Danemark, la Chine et le Royaume Unis l’ont intégrée officiellement dans leur système de soins de santé.

 

Cette technique est exercée également depuis plusieurs années en Allemagne, en Irlande, en Belgique, en Norvège, en Suède, aux Etats-Unis, en Australie, en Italie, au Canada, en Suisse, en Corée.

 

En France, la réflexologie n’est pas une activité règlementée. Elle est pratiquée par de plus en plus de thérapeutes ayant suivis une formation pouvant durer, un weekend, une semaine ou deux ans. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé, pour trouver un thérapeute sérieux et convenablement formé de s’assurer que son réflexologue fasse partie d’une association reconnue comme par exemple en France, la Fédération Française des Réflexologues.

 

Actualités

 

 

 

Je vous remercie de la confiance que vous me témoignez et vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année.

 

Qu'elle vous apporte santé, bonheur, joie et tout ce que vous désirez.

 

 

Sophie di Pompeo